Planter une tomate : les meilleurs moments de l’année pour le faire

Quand planter une tomate pour faire de bonnes récoltes ?

Vous envisagez de faire un peu de jardinage cette année ? Si la tomate fait partie des légumes au programme, alors il est important de savoir quand il faut en planter. C’est un paramètre indispensable pour obtenir un bon rendement. Retrouvez dans cet article, des informations qui vous seront d’une grande utilité.

Quelle saison pour une tomate ?

Pour savoir quand planter une tomate en jardin, il faut connaître les conditions climatiques qui lui sont favorables. Il s’agit d’un légume-fruit des climats tempérés chauds. La tomate croît sous une température située entre 15 °C et 25 °C. Elle ne supporte pas le gel et les basses températures. Elle a besoin de beaucoup de lumière et requiert une hygrométrie moyenne.

En effet, la meilleure saison pour une plante de tomate est bel et bien l’été. Les conditions sont optimales pour favoriser une croissance normale. La végétation de la tomate est très longue, allant de cinq à six mois entre le semis et la première récolte. Ce qui implique que vos légumes doivent être plantés un peu avant le début de la période estivale. Vous pourrez ainsi obtenir de jolis fruits frais de décoration.

Pendant quels mois ?

La réponse à cette question prend en compte deux principaux facteurs à savoir :

  • Le mode de culture adopté ;
  • Le type de tomate.

Le mode de culture adopté

Quelle saison pour une tomate ?

Vous pouvez opter pour une culture de plein champ ou pleine terre ou pour une culture sous serre.

Culture de plein champ

Elle consiste à soumettre les végétaux aux conditions naturelles sans artifice. La tomate pousse dans un champ, directement plantée dans la terre et non sur des supports spécifiques comme c’est le cas pour certaines espèces. Les tomates obtenues sont très délicieuses, pleines de saveurs.

La culture plein champ doit se faire au mois de mai après la fin des Saints de Glace (Saint-Gervais, Saint-Mamert et Saint-Pancrace). Les premiers légumes seront prêts en août pour la consommation.

Culture sous serre

La serre protège les tomates contre l’infestation du mildiou. La culture se fait à l’abri sous des conditions climatiques contrôlées. C’est le mode le plus utilisé par les industries de production massive de ce légume-fruit. On sème en février et on plante en avril.

Toutefois, on peut associer la culture sous serre et celle en pleine terre. Il faut débuter la multiplication par semis sous serre, déjà vers février-mars en climat tempéré. Cela permet de les préparer au changement de température.

Dès que les plants atteignent 5 à 7 feuilles, il faut les repiquer en pleine terre après le 14 mai (fin des Saints de Glace). Dans les régions comme le sud de la France où les températures sont plus élevées, on peut repiquer vers fin avril.

Le type de tomate

On en distingue généralement trois types en fonction de la précocité :

  • les tomates précoces, mieux adaptées à la culture sous serre ;
  • les tomates de mi-saison idéales pour la culture en tunnel ;
  • les tomates tardives plus adaptées à la culture en plein champ.

Pour les variétés précoces, il faut les planter en début du mois de mai dans le nord de la France. Au Sud, pour les jardins de maison pourvus d’abri, l’installation des plants est possible en fin de mois d’avril. Cependant, pour les tomates de moyenne saison et celles tardives, il faut attendre deux semaines de plus pour achever l’essentiel de la plantation.

Finalement, on retient que la plantation de tomate doit se faire en fonction de la culture choisie et de la variété de tomate. Dans tous les cas, vos légumes doivent profiter de tout l’été pour se développer. L’idéal est donc de les planter bien avant.

4/5 - (2 votes)
e: https://wp-rocket.me - Debug: cached@1674829667 -->